Norsk Trip - Lorraine chapter - juin 2011

4 700 km

Norway National Rally , vous connaissez ? Nous , ça nous a fait rêver et on a décidé d'y aller , Mais comme en Norvège , on n'y va pas souvent (pour moi , c'était en 4L il y a 45 ans) , on a choisi l'option de rouler un max là-bas , en articulant le voyage comme suit :

  • traversée de l'Allemagne le plus vite possible (c-à-d autoroute)
  • traversée de la Baltique en bateau (ça repose)
  • balade vers Bergen et le Hardanger Fjord
  • rassemblement (rallye à Sandefjord)
  • nouvelle balade vers le Idselfjord
  • retour via la Suède pour visiter les villes hanséatiques de la Baltique allemande
  • Hamburg Harley Days pour finir .

En tout , deux semaines , 4 700 km . Les forts en géographie s'étonneront que le Danemark ne figure pas sur cet itinéraire . Je vous rassure , c'était voulu , le pays est trop plat pour nous .

Lundi 13 Juin : Lorraine – Kiel ,950 km d'autoroute , avec un seul fait marquant : à 3 h - ¼ , entre Kassel et Göttingen , mon merveilleux , mon valeureux Sportster 1200 C ,1946 ZY 54 , MEC Juillet 2 005 , passe enfin les 100 000 km . Pas mal , non ?

Mardi 14 Juin : Kiel n'est pas la plus belle ville d'Allemagne . Nous embarquons sur le ferry , et là , déception , ça ressemble à tout , sauf à un bateau . Trop grand , ne bouge pas , avec une galerie commerciale grâce à laquelle on se croirait dans un hôtel en Floride

Mercredi 15 Juin : débarquement à Oslo , visite du parc de Vigeland , célèbre pour ses centaines de statues . Et on prend enfin la route vers Granvin , notre première étape en Norvège . Quelle route !On dirait les Vosges , le Québec , il y a des lacs , des rivières , mais ce n'est pas le Connemara , c'est la Norvège . Après Geilo , on touche au sublime , on est sur un plateau raboté par les glaciers , il fait 2° Celsius , les bas-côtés sont couverts de neige , et les lacs sont encore à 80% gelés , il n'y a bien entendu plus d'arbres , et la seule végétation visible est faite de bruyère (mais ce n'est pas l'Ecosse) .
Les églises sont en bois et les maisons de bois ont des toits couverts de terre et d'herbe , comme en Islande ou aux Feroe , mais c'est toujours la Norvège .
Et pour finir , on s'installe dans le petit hôtel de Granvin dont les deux bâtiments datent du XVIIème et du XVIIIème siècles .

Jeudi 16 Juin : Bergen . La route des tunnels pour l'aller , la route de la montagne et du fjord pour le retour . Un peu moins haut , mais toujours aussi spectaculaire . Le matin , on aurait dit l'Autriche , mais c'est toujours la Norvège .
Bergen , c'est la deuxième ville du pays , avec un quartier (Bryggen) classé au patrimoine mondial de l'Unesco . Des maisons en bois peint , séparées par de toutes petites ruelles . D'une maison , on peut passer à sa voisine d'en face par des escaliers , sans mettre les pieds dans la ruelle . Les plus anciennes datent du XIIIème siècle .
On termine par le funiculaire , et au sommet de la colline , il y a une vue superbe (sous le soleil , ce qui ne gâche rien) sur la ville , enchevêtrement de doigts de terre et de bras de mer .
Et pour finir la journée , notre hôtelier de Granvin nous fait faire une croisière de 2 heures sur le fjord sur son bateau , l'Elvira (datant de 1 938) , avec buffet local servi à bord. Il fait toujours beau , et le soleil se couche très tard .
Granvin vit de la culture de fruits (pommes , cerises) , beaucoup des habitants travaillent sur les plate-formes pétrolières ou sur des ferries , et la seule industrie est une scierie .

Vendredi 17 Juin . Il pleut . C'est le trajet vers Sandefjord , où se tient le Norway National Rally .Malgré la pluie , le spectacle reste grandiose , et quelque chose de nouveau apparaît : les cascades .Vers 1 000 d'altitude , de nouveaux lacs gelés dont le seul tort est de ne pas avoir été les premiers qu'on voyait . Mais p..... que c'est beau !! Des torrents , des cascades qui deviennent des chutes d'eau , mais il pleut et ça gâcherait les photos .
Installation à Sandefjord , dans l'hôtel historique du Roi Charles , un vieil hôtel qui a bien plus de caractère que l'hôtel officiel du rassemblement . De plus , comme il est à 500 m , on dormira mieux en cas de tapage motocycliste nocturne .
Le site n'est pas très grand , 2-3 stands de bouffe , une grande tente à bière et une scène , c'est à peu près tout . Mais le but , c'est le voyage .

Samedi 18 Juin : les activités.
La première , c'est le HARVARD . C'est un petit avion monomoteur , fabriqué pendant la guerre , servant à l'entrainement des pilotes . Le nom américain est T6 , Harvard est le nom canadien . Le nôtre date de 1 943 , et c'est un des 15 500 exemplaires fabriqués . 25 minutes de vol , pour survoler le site et la côte avec ses iles , très belles sous le soleil , avant de passer aux choses sérieuses : l'acrobatie . Mon pilote (76 ans) me fait faire des loopings et des tonneaux . Au début , ça surprend , mais c'est le pied absolu ! L'autre hardi motard à essayer ça est le grand Jack .
Deuxième activité , le drakkar . Petit tour en mer sur une réplique de ce bateau mythique , mais déception , le drakkar n'a avancé ni à la rame , ni à la voile . Et pourtant , il peut le faire , car le skipper rallie Brest , à la manière traditionnelle , dans quelques semaines (durée prévue : 3 semaines) .
Il y avait aussi la sortie en baleinière (Sandefjord fut un port baleinier), un vol en DC3 DAKOTA et le traditionnel run , mais on ne peut pas tout faire .

Dimanche 19 Juin : le premier jour du POST RALLY RIDE . Cest le tour organisé par le chapter local pour ceux qui viennent de loin et n'ont pas envie de rentrer tout de suite , autrement dit pour nous 8 . Nous partons donc vers de nouvelles aventures avec un road captain Viking , à la moustache tressée longue de 20cm de chaque côté de la bouche . Un chef d'oeuvre !
Dommage qu'il pleuve un peu , mais on s'adapte . La route est encore superbe (je cherche des synonymes) . Après l'installation , petite promenade à pied au bord du lac , ça décontracte . Mine de rien , l'hôtel est au bord de 2 lacs , dont la longueur totale est quand même de 42 km .

Lundi 20 Juin :le clou du voyage . Kjell Westbye , notre Viking , nous emmène sur ce qui est peut-être LA plus belle route sur laquelle j'ai roulé . On commence tranquille et joli le long du lac . On monte (1 050 m , mais au niveau de la végétation , c'est comme si on était à 3000 m chez nous : il n'y a plus rien) .Puis on emprunte LA route . Des paysages encore nouveaux et toujours à couper le souffle   , avec des étendues rocheuses fatiguées , rabotées (encore les glaciers), des lacs , du vent , une température fraîche (7 °) , et une route (fermée d'Octobre à Avril) étroite , à une seule voie de circulation , avec des emplacements sur les bas-côtés prévus pour qu'on puisse se croiser (mais on n'est pas en Ecosse) , et des moutons qui vivent en liberté (mais on n'est pas aux Feroe) .
Et pour finir , l'apothéose : la descente sur Lysebotn , petit village au  fond d'un fjord . Dénivellation de 630 m en 6 km . Une pente moyenne de 10 % sur 6 km ! Je n'ai pas compté le nombre d'épingles .
Le village de Lysebotn vit d'une centrale électrique et du parachutisme (les amateurs adorent sauter depuis les falaises qui bordent le fjord) et , pendant 6 mois , on ne peut l'atteindre que par la mer , puisque la route est fermée .
Même route pour le retour , on ne s'en lasse pas .

Mardi 21 Juin : la journée culturelle :Kjell nous a indiqué 2 sites . Lui , il est parti à St – Petersbourg où il y a un rallye Harley .
Le premier site est l'église en bois de Heddal , dans le Telemark , la plus grande église en bois de Norvège . Elle date de 800 ans , et on y célèbre des mariages toutes les semaines . Elle a été construite catholique , puis la Réforme est passée par là , les décorations intérieures ont été recouvertes de peinture  , dommage ! Mais ça reste à voir .
Pour le deuxième site , je vous aide . Où sommes-nous ? Dans le Telemark . Les Héros de Telemark , ça ne vous dit rien ? Ce fut un film , avec Kirk Douglas , mais ce fut surtout une histoire vraie . Il y a près de Rjukan une usine électrique fabricant , avant-guerre , de l'eau lourde , produit utilisé à l'époque dans la fabrication des bombes atomiques (lesquelles n'existaient pas encore , mais n'étaient pas loin d'être mises au point) . Les Allemands envahissent la Norvège en 1 940 , et mettent la main sur cette usine , ce qui leur donne un avantage dans la course à la fabrication de la bombe . La Résistance norvégienne va s'employer à contrecarrer ce projet , en sabotant l'usine en Février 1943  (production interrompue pendant de nombreux mois) puis , la production ayant repris , en coulant le bateau emportant les fûts d'eau lourde vers l'Allemagne . Ceci a lieu en Février 1944 . Imaginez ce qui aurait pu se passer si Hitler avait pu mettre la bombe A au point avant les Américains . Nous avons visité cette usine , devenue un musée , et aussi le lieu du naufrage .

Mercredi 22 Juin : fin du séjour norvégien . Au total , une semaine dans ce fantastique pays , plus de 2 000 km , et une envie , celle de revenir . La journée se déroule simplement , avec une dernière curiosité : le canal de Telemark . Tous les lacs de la région sont reliés entre eux par un canal achevé au début du XXème siècle , avec des écluses , bien sûr , et tout ça va jusqu'à la mer (souvenez-vous du ferry contenant l'eau lourde .
Retour à Sandefjord , d'où nous nous embarquons pour Strömstad , en Suède . Le bateau , plus petit , est enfin un vrai bateau , et pas un centre commercial flottant .

Jeudi 23 Juin : traversée de la Suède . La Scanie n'est pas la plus belle région de ce pays . C'est plat , cultivé , propre , bien rangé , sans surprise , brèfle c'est suédois . Ce n'est qu'une étape de liaison et , dans notre route vers Trelleborg , à la pointe sud de la Suède , un petit groupe s'arrête à Malmoe , puis emprunte le pont qui mène à Copenhague , au Danemark . Leur impression est assez mitigée , et je ne regrette pas d'avoir zappé le Danemark .
Mon complice Jack et moi , nous préférons faire un tour à Ystad , 50 km après Trelleborg . Après avoir visité Bergen , la ville du détective privé Varg Veum de l'écrivain Gunnar Staalesen , nous voilà à Ystad , la ville du commissaire Wallander créé par Henning Mankell . La ville m'apparaît nettement moins cafardeuse que dans les bouquins , son centre ville est même fort joli , avec plein de bistrots .

Vendredi 24 Juin  : l'Allemagne du Nord . Petite traversée tranquille (4 h ½ quand même) pour débarquer à Sassnitz , et partir vers les villes hanséatiques de Stralsund et Wismar . Nous sommes dans l'ancienne RDA , mais tout a été superbement restauré . Un peu de culture ne nuit pas !Après des kilomètres de paysages de montagne ou de campagne , la visite de deux villes historique réjouit le vieux citadin que je suis . Si l'histoire de la Hanse , cette ligue de marchands , vous intéresse , voyez Wikipedia .

 

Samedi 25 Juin : après la nuit à Wismar , installation à Hambourg , où se déroulent les Hamburg Harley Days . C'est grand , bourré de monde , mais un peu trop plein de stands de bouffe( ah , les matjesfilets !) et de vêtements , et il y a moins de stands de motos que lors de ma première visite , en 2 008 . Il est vrai que le lieu de la manif a changé , et que la surface du marché de gros est moindre que celle de la place longeant le stade de St-Pauli . Moi , je suis un peu déçu , mais les 7 autres sont ravis , c'est ce qui compte !
La vraie surprise , c'est le soir . Le Miniatur Wunderland , un musée avec 1 100 trains électriques , 11 000 wagons , 15 000 figurines , quelques milliers de voitures et camions , tout cela animé , géré par 30 ordinateurs , et un sens INOUI du détail . Si on dit qu'un resto 3 étoiles Michelin mérite non pas le détour , mais le voyage , il en est de même pour cette expo-musée-attraction .Le billet nous donnait droit à une visite d'une heure , nous en avons passé deux et nous en sommes sortis avec l'impression d'avoir une vue d'ensemble , mais de n'avoir vu que 10 % des détails .

Voir l'album de 111 photos --> ICI

Dimanche 26 Juin : c'est la fin . Encore une journée d'autoroute , il faut bien rentrer , il y en a qui bossent demain matin .
Deux semaines , 4 700 km , pas trop de pluie , une ambiance sympa , voilà un bilan positif !

Autres reportages

reportage : Hanspeterg (nancy 5 juillet 2011) - photos : D. Schulz, Grand Jack, P. Charbogne, A. Burté