Run d'ouverture de saison - 27 mars 2011

Vous avez dit nouveau ?

Nouvelle saison, premier run du chapter

Comme souvent les pronostiqueurs de la météo nous avaient prédit un temps à ne pas sortir sa monture. Par expérience la plupart des bikers savent bien que depuis pas mal d’ années, nos météorologue par peur de se faire enguirlander pour ne pas avoir annoncé de la grêle ou des rafales de vents un peu plus fortes que d’habitude, ont tendance à surestimer le mauvais temps.  Un joli groupe d’une trentaine de bikers qui ne s'en laissent pas compter– soit 22 motos – se sont donc retrouvé pour ce run.

Des nouveaux membres au chapter

On a retrouvé les sudistes, le gros de la troupe, qui se sont donné rendez-vous, comme souvent au carrefour Ile-Napoléon. De là nous avons pris le chemin le plus direct pour rejoindre les Colmariens.
Là, avant le départ, un petit briefing de Phil. Savez-vous rouler en groupe. . . le quinconce . . .les ronds-points . . . Les plus anciens ont été bien sages, ils n’ont que fait semblant d’écouter. C’est vrai qu’en ce début de saison, nombreux sont ceux qui viennent de rejoindre le groupe pour une première, et que cette mise au point était nécessaire.

 

Deux nouveaux safety

Pour assurer la sécurité du groupe on a deux Safeties tout neufs. Pour eux aussi c’est une première.
J'occupe comme d'habitude ma place favorite de serre-file, et il faut admettre que vu de l’arrière c’est plutôt pas mal. Joli quinconce, pas de déplacements, chacun à roulé comme il se doit, on roule bien compact. Je n’aurais même pas une anecdote méchante à raconter.

 

 

 

 

Oh mon Dieu ! On se demande ce que James a bien pu raconter

 

Nouvel Heritage pour Marlène

Elle l'avait rêvé, souhaité, attendu (longtemps à cause de cette satané selle), alors aujourd'hui qu'elle l'a eu, il faudra la dompter. Ce run est un baptême pour cette nouvelle moto.

En ce début 2011 tout est donc nouveau. Encore une sortie ou deux, et le mot nouveau sera obsolète, banni peut-être. Rallyes, balades, runs vont s'enchainer. Les calendriers sont riches en évènements. On va bien pour rouler. C'est ça la vie d'un chapter, il a pire, non ?

Ce qui fut, cela sera ;
Ce qui s'est fait se refera ;
Et il n'y a rien de nouveau sous le soleil.

Ecclésiaste, Livre 1 verset 9."


C'est un itinéraire très classique, pépère mais sympathique, permettant à chacun de sortir en douceur de ce long hiver d'hibernation.
Après Colmar on prend la direction du Rhin. Première pause à Rhinau, cette commune dont le territoire a la particularité de se trouver des 2 côté du Rhin. C'est là qu'on peut traverser le fleuve sur un bac, mais ce ne sera pas pour aujourd'hui. Les routes sont sèches et un soleil voilé évapore lentement l’humidité des champs de la plaine d’Alsace.
Après avoir flâné dans le Grand Ried, entre Ill et Rhin, on bifurque vers l'ouest. Seconde pause à Obernai.
Pour le retour, c'est facile, ça descend et il n'y a qu'à suivre la Route des vins jusqu'à Colmar, ou plutôt jusqu'à Turckheim. Là Phil, a sorti boissons et amuses-gueules et le run s'est terminé au bord de la piscine aussi agréablement qu'il avait commencé.

Album de 62 photos ---> ICI

 

On aura parcouru a peu près 250 km et on a croisé tout le long moins de motards que nous étions dans notre groupe. Comme quoi il y en a encore beaucoup qui croient aux prévisions météo. Et ne me dites pas qu’en ce jour d’élection ils sont allés voter. J’y étais, et dans ce bureau il y avait 65% d’abstention.

 

 

photos : Marie Louise, André - mars 2011