Adieu 2010 11 décembre 2010

Juste des potes

Est-ce pour marquer l’entrée dans l’hiver, est-ce pour saluer une année de run et ballades qui s’achève, ou simplement pour se retrouver autours d’une bonne table que se sont retrouvé ce soir autours de cette grandes table des amis bikers du Bodensee-Donau chapter, du Kaboul chapter du Haut-Rhin chapter des Dissidents, ou d’aucun chapter. Mais qu’importe le chapter, le club ou le clan, ils ne représentent qu’eux même et sont venu avec leur amitié des uns avec les autres plutôt qu’avec leur couleur. Ouf ! Ça c’est dit.

 

Tintin n’a pu s’empêcher de nous gratifier d’un discours. Le voici intégralement « heu les amis ! Je ne vous ferai pas de discours, Hopla ». Et il se rassit.
Que s’est-il donc passé ? La réponse se trouve sur son blog. La voici : " Je dois dire que je me suis trouvé bouche cousue, en temps que virtuel président des kabulars le seul président qui a rien à dire et que personne n’écoute hahha de toute façon la loi c’est pas moi qui la fait ?  Mais nous ? Laquelle loi celle des l’amitié Biker Oui ce fut une surprise qui vient du fond du cœur, avec l’esprit de pote qui ont envie de se voir de partager une grande table ! Une seule "

A peine fini l’apéro, qu’un étrange petit père-noël circulait dans la salle en distribuant des bonbons de table en table. Les clients étaient plutôt ravis sauf ceux un peu coincés qui pensaient que le bonhomme allait leur mendier une pièce. Il est maintenant passé à toutes les tables, sauf la notre, et se dirige vers la sortie à tout petits pas avec le secret espoir que quelqu’un de chez nous le rappelle. Ce qui ne manqua pas d’arriver (forcément puique c'était prévu).  

 Alors, en continuant à s’exprimer qu’avec son sifflement, il a fait le tour de la table en tapotant sur la tête des uns, en caressant la poitrine d’autres. Et dire que ces derniers se laissaient faire. Comme quoi, même grands, ils y en a qui croient encore au père noël, car après avoir vu qui se cachait derrière la barbe, ils devinrent un peu plus réticent.

Alain est venu ce soir avec des cailloux. Ce n’était pas, comme pour le petit Poucet, pour retrouver son chemin. En fait, ces cailloux là c’est lui qui les a fabriqué, les porte en lui, et quand ils roulent et bouchent une conduite, la souffrance devient vite infernale. Mais voilà ! L’envie d’être avec nous étant tellement forte qu’il a accepté un remède de cheval, avant de fuir les urgences où il venait de passer la journée, pour nous rejoindre. C'est ça aussi l'amitié.

diable

Selon les médecins, une trop grande sobriété serait une des causes de la formation de ces cailloux. Par ailleurs on dit que « pierre qui roule n’amasse pas mousse ». Alors, petit conseil d’ami à Alain : boire plus de ces boissons qui moussent.

Pour cette année c’est terminé, l'hiver est là, les matins sont froids :
"Climat de frimas, repos des motos".
On se quitte en souhaitant nous revoir après les fêtes,
pour une nouvelle saison pleine de belles balades.

Album de 56 photos ---> ICI
   

 

  photos : Marie Louise, Tintin