Tour Alsace 2010 27 juillet - 1 août 2010

7ème édition

 

 

Ils sont revenus, les signaleurs motards, pour 6 jours.
Certains, des habitués depuis quelques années, d'autres nouveaux, et même pas tous retraités.
Rendez-vous très tôt au Novotel, ou les cactus sont changés chaque matin.

Il faut être là bien avant les coureurs.
On reçoit les maillots, les brassards, les sifflets, le règlement, les fanions et plein d'autres choses.
Ensuite, à genoux on implore le dieu météo car on n'a pas emporté de combi de pluie.
Puis enfin on a droit au café - croissant.

 

 

 

 

 

 

 

Un signaleur a la mission de faciliter le déroulement de l'épreuve, stopper la circulation si nécessaire, être courtois avec l'individu récalcitrant qui ne comprends pas qu'une bande de t. du c. avec des pédales l'empêche de vaquer.

Mais un signaleur n'a aucun pouvoir, surtout pas celui d'injonction.
On se demande pourquoi certains reviennent !

 

 

 
     

Bombardement du haut de la cathédrale de Strasbourg.
Les pigeons nichant dans les gargouilles n'ont pas apprécié d'être réveillés au son de nos Harley. Grâce au ciel, les vaches n'ont pas d'ailes.

Le Tour c'est 1000 km sur des petites routes forcément peu fréquentées. Alors c'est souvent l'occasion de découvrir des paysages rares ou des lieux insolites.

<-- une des plus belles vues sur le vignoble Alsacien, à l'entrée de Gueberschwihr en venant d' Osenbuhr

Qui saura dire, où se trouve cette statut de la liberté ? -->

 

Nous sommes une bonne vingtaine de motards à participer à cette édition 2010. Il n'y a pas que les bikers habituels en Harley, mais aussi ceux qui en rêvent.

     

Les motards sont sympas et c'est de bon coeur qu'ils acceptent de se laisser photographier avec les miss.

 

 

     

Un verre c'est pas de refus

Ces deux ont été gâtés par la caravane.

  A l'arrivée à Bischofsheim.

L'alignement, nous aussi on connait.

 

 

Chaque soir c'est pareil : ambiance, musique, convivialité

     
Quelques bénévoles au Bioscope.
Album de 243 photos ---> ICI

Cette année on a eu droit à 2 feux d'artifices.

Ici celui se Sausheim au clair de lune

  reportage : J.Paul - photos : Marie-Louise