3ième. Belgium Beer Rally 30 avril - 2 mai 2010

Le rallye de l'amitié

 

Le rallye, c'est de vendredi à lundi. Mais nous avons décidé de partir dès jeudi en réservant une chambre d'hôte quelques minutes avant le départ.

Bonne décision car bien avant la frontière Belge la 1200 commença brouter. La concession de Metz diagnostiqua une mise à l'air du réservoir bouchée, et la concession de Hannut un problème d'allumage, mais aucun des deux garages ne voulu voir plus loin (pas le temps, pas de pièces en stock en cas de besoin)

Le chemin du retour se fera à moyenne de très exactement 40 km/h. Il aurait pu s'agir d'un problème de carbuteur c'était en fait une durite de dépression percée - pas évident à trouver - , car cachée sous le réservoir).

. . . . durite

 

Nous avions choisi une chambre d'hôte à Purnode, petit village d'à peine 500 habitants, sans savoir qu'elle jouxtait une magnifique brasserie. Nous étions bien en Belgique, et ainsi avec quelques heures d'avance, déjà dans les préludes du Beer Rally.  

Devant la porte du "Domaine de l'hirondelle" la dame du GPS nous informe : "Vous êtes arrivé". Effectivement on distingue un peu plus haut quelques Harley et ce qui semble être un comité d'accueil. Lorsque nous passons, pour les rejoindre, entre le pilier et la barrière qui refusait de se lever, ils nous font de grands signes de joie. N'entendant rien sous les casques, ce n'est que la haut que nous avons compris que c'est par la sortie que sommes arrivés.

Le fait d'être les premier arrivant, nous a permis d'être très vite rassuré : finalement nous ne serons pas les seuls à passer par ce chemin.

Bel accueil, avec une organisation qui ne laisse rien au hasard. Les participants ont le choix entre camping, chalet, bungalow ou chambre dans le château. Le bar, ou plutôt les bars sont déjà ouverts. On retrouve les amis croisés l'an dernier lors de "l' Historic Orléans Trip" ou d'un autre run.

 

 

 

 

  

Quand les chapters de l'est se retrouvent : Lorraine, Franche-Comté et Haut-Rhin !

 

     
  Le val de Vienne est venu en nombre

Briefing sécurité avant le départ de la balade. Grâce à des capitaines de route bien rodés le run de 200 km s'est déroulé sans l'ombre du moindre souci et nous a laissé tout loisir de savourer les paysages..

 

 

cabane

C'est dans le code de la route et c'est super-sécurisant : Ce panneau tenu à bout de bras stipule à tous les usagers de la voie publique, piétons compris, de rester sur place.

 

 

 

La remorque a suivi le convoi, au cas où. Contrairement à ce que laisserait penser cette image, elle n'a nullement servit. Elle a permis d'emmener une moto au point de départ. Celle-ci était tombée (la semaine précédent le rallye) dans un de ce nids de poules, grande spécialité régionale de fin d'hiver.

La mairie de Niederzimmern en Allemagne a t'elle trouvé la solution ?

En échange d'un don de 50€ chacun peut adopter un nid de poule. La municipalité le répare et s'engage à y inscrire un message personnel.

 

 

 

 

Ce matin les infos météo nous prévoyaient ceci cabane

C'est bien en Belgique qu'il fallait venir ce week-end pour avoir du bon comme du beau temps. A croire que les météorologistes s'acharnent à placer de gros nuages noirs sur la carte de ce pays afin de faire fuir les motards. Heureusement que les bikers ne se basent pas sur la météo.
et toutes la journée nous avons eu cela ->
Nous étions près d'une centaine de motos pour ce ride dans le Brabant Wallon. A mi-parcours, au relais des rêves à Grez-Doiceau, le cuisinier du Hannut chapter nous a préparé de succulentes brochettes que nous avons dégustées sous les tonnelles.  

Sur le site de Waterloo, un bâtiment circulaire abrite une fresque de 110 mètres sur 12 mètres retraçant la bataille.

Aujourd'hui d'autres cavaliers ont investi la plaine de Waterloo. Armée aussi disparate que celle d'alors. Mais les bruits des canons des tambours et des sabots des chevaux ont été remplacés par le son plus harmonieux des V-twin.

 

Du haut de la butte du lion, les plus courageux ont pu contempler un paysage presque inchangé depuis ce 18 juin 1815. Certains on dû regretter d'avoir trop festoyé la veille, il fallait quand même grimper les 226 marches

 

 

 

Quoi de mieux qu'une bonne bière pour réunir les cavaliers d'antan et les cavaliers d'aujourd'hui ! Mais qui saurait dire dans quel camp combattaient les ancêtres de chacun ?
  A plein poumon ils ont chanté, non pas Waterloo d'Abba, mais bien la Marseillaise.
 

 

Au Chapter Officer Meeting, tous les « Directors » décident d'aller boire un coup ensemble.

Jo, le « Director » d’Hannut s'assoit et dit : « Messieurs, je voudrais la meilleure des bières, une « Maes »
Le barman prend une bouteille sur l'étagère et lui donne.

Michel, le « Director » du Chapter de Liège dit : « J'aimerais la meilleure bière du monde, donnez-moi une « Jupiler »
Le barman lui en donne une...

Alain, le « Director » du Chapter du « Capital of Belgium » dit : "J'aimerais la meilleure bière du monde, la seule fabriquée dans les alambics Bruxellois, donnez-moi une « Kriek ».
Et il l'obtient.

Gilles le « Director » du « Luxembourg Chapter dit : « J'aimerais la meilleure bière du monde, Une « Diekirch » bien fraiche.
On lui en sert une…  

JC le « Director » de l’ « Orval Country Chapter Belgium » s'assoit à son tour et dit : "Pour moi, un lait fraise."  

Les autres le regardent ahuris et demandent : « Qu'est-ce qu'il se passe, JC, … tu ne bois pas un Orval ? »

Et notre cher JC de répondre : « Les gars, si vous ne prenez pas de bière, moi non plus... »

     
Après la prestation du magicien Jacqady, une pompe à bière libre-service a été mise en route et la soirée ne s'est terminée que tôt le matin, après épuisement du dj. Nous avons quitté le rallye après le petit déjeuné ce dimanche matin. Pour d'autres, le rallye à continué jusqu'à dimanche soir après un autre ride dans la région namuroise.

 

Album de 101 photos ---> ICI
Site du Hannut chapter : reportage et photos ---> ICI

 

 

    reportage : J.Paul - photos : Marie-Louise