La tournée des Pères Noël en moto - 5 décembre 2009

des Harley et des enfants

Depuis quelques années, le premier samedi de décembre, une étrange caravane surnommée tantôt "La horde des Pères Noël", tantôt "La ruée des Pères Noël" ou encore "La tournée des Pères Noël" sillonne du matin jusqu'à la nuit tombée les petites routes de la plaine rhénane. Aujourd'hui c'est près de 80 motos précédé par la camionnette de l'Association de Promotion Hôtelière et Touristique du canton d'Ensisheim qui partent à la rencontre des enfants des villages d'Alsace.

25 calèches se retrouvent ce samedi matin devant la concession. Bien que Noël soit en décembre et que nul ne pouvait prévoir la météo le jour de l'inscription, il y avait pour cette manifestation même plus de volontaires que de places.

En parade, très peu discrète, on roule vers Pulversheim où aura lieu le départ. C'est une centaine de motos de toutes marques au total. De loin, de très loin les Harley du Haut-Rhin chapter (et aussi les trikes) sont le mieux décorés. Il est vrai que le Père Noël n'est pas originaire du pays du soleil levant

   

Une Harley, comme chacun le sait, c'est beau d'origine. Mais pour la circonstance elles ont su recouvrir leur beauté naturelle de postiches, guirlandes, lumières pour étinceler de milles feux et enchanter les petits.

 

Vous remarquerez avec quelle grâce les fières montures portent la barbe. On ne peut en dire la même chose de nos bikers qui semblent avoir bien du mal avec cet accessoire père-noëlesque. Plus d'un a pesté contre ces long poils qui trempent dans le vin chaud et qu'on avale en grignotant tranquillement un bredala.

C'est l'âge merveilleux, où ils vivent dans un monde mi-réel mi-imaginaire. Ils y croient encore au bonhomme rouge qui apporte des cadeaux. Plus pour longtemps, bientôt ils quitteront ces paysages d'innocence. Alors encore une fois avec nos motos et nos costumes il faut jouer le jeu.

Que voudrais-tu que le Père-Noël te rapporte ? La réponse la plus fréquence, en cette fin d'année 2009, c'est de très loin le tracteur. Qui a dit que les jeunes n'avaient pas envie de travailler ? comme autres souhaits on trouve aussi, des moissonneuses-bateuses, des voitures et beaucoup de motos. Allez savoir pourquoi !

 

Café, chocolat, vin chaud, bredalas, mandarines, friandises ils sont bien gâtés nos Pères-Noël. S'ils font honneur à tous ces buffets c'est uniquement par conscience professionnelle. Avec le vin chaud plutôt que le chocolat, l'an prochain ils auront les joues un peu plus rouges. Et avec quelques gâteaux de plus ils auront le ventre plus rond.

 

Et encore plus gâtés pour le repas de midi. Dans une ambiance chaleureuse le restaurant "Au Bon Frère" de Fessenheim à su accueillir et régaler tous ces ventres affamés. Un vrai repas bon et succulent servit en une heure à peine par un personnel dynamique et sympathique.  

La nuit tombe, la lumière jaillit de partout. C'est un moment féérique quand le long cortège lumineux sillonne les routes d'Alsace avant de s'arrêter devant les groupes d'enfants.

Des paires d'yeux grands ouverts, tournés vers le ciel. C'est l'instant où le Père Noël descend du clocher d'Ensisheim.

 

Album de 91 photos ---> ICI

La place est maintenant presque vide. Les derniers enfants retournent chez eux en jetant un dernier regard sur les calèches encore là. Le coeur plein d'espoir, car dans quelques jours il reviendra le Père Noël avec les cadeaux commandés aujourd'hui.